Près de 85% des patients hospitalisés en France sont non-vaccinés de la Covid-19

Près de 85% des patients hospitalisés en France sont non-vaccinés de la Covid-19Une nouvelle étude de la Drees indique que les non-vaccinés représentent une très large majorité des entrées hospitalières entre le 31 mai et le 11 juillet, que ce soit en hospitalisation conventionnelle ou en soins critiques.

Sur la période du 31 mai au 11 juillet, elle permet, en effet, de constater que les non-vaccinés représentaient près de 85% des entrées hospitalières, que ce soit en hospitalisation conventionnelle ou en soins critiques. La proportion des personnes non-vaccinées parmi celles entrées en hospitalisation conventionnelle ou en soins critiques est ainsi très largement majoritaire : respectivement 84 et 85%.

En moyenne entre le 5 et le 11 juillet, 50 personnes non-vaccinées contre six personnes complètement vaccinées ont été admises en hospitalisation conventionnelle, selon la Drees.

À CONSULTER ÉGALEMENT >> La Covid peut conduire à des troubles de l’érection chez l’homme

L’étude prouve également que le risque de décès est largement plus important sans la vaccination. Ainsi, sur les 6758 patients admis à l’hôpital, 926 sont morts. Et parmi eux, 720 n’étaient pas vaccinés, soit 78%. À l’inverse, seules 11% des personnes décédées bénéficiaient d’un schéma vaccinal complet.

Par exemple, les patients non-vaccinés de 30 à 40 ans représentent 93% des entrées en hospitalisation conventionnelle entre le 31 mai et le 11 juillet, alors qu’en moyenne, durant cette période, 59% des Français de cette tranche d’âge n’étaient pas vaccinés. À l’inverse, les personnes complètement vaccinées de 70 à 80 ans ne représentent que 13% des personnes admises en soins critiques ou en hospitalisation conventionnelle entre le 31 mai et le 11 juillet, alors qu’elles représentent 68% des Français de cette tranche d’âge.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire