Emmanuel Macron recase ces anciens collaborateurs

Emmanuel Macron recase ces anciens collaborateurs«Par décret du président de la République en date du 16 août 2022, Mme Emmanuelle Wargon est nommée présidente de la Commission de régulation de l’énergie», indique le texte paru au Journal officiel mercredi 17 août.

Le nom de l’ancienne secrétaire d’État à l’Écologie , puis ministre du Logement, avait été proposé en juillet par Emmanuel Macron pour présider la CRE, l’autorité indépendante chargée de garantir le bon fonctionnement des marchés français de l’énergie.

L’ex-Premier ministre Jean Castex a été nommé par Emmanuel Macron, sur proposition d’Elisabeth Borne, à la tête de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFIT).

Fin juillet, par un décret présidentiel, l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn est arrivée à la Cour des comptes pour cinq ans non renouvelables.

À CONSULTER AUSSI >> l’IVG est illégale en Andorre, pays dont Emmanuel Macron est co-prince

En février dernier, Jacqueline Gourault, alors ministre de la Cohésion des territoires, s’est vu offrir un siège au Conseil constitutionnel.

Du côté des oppositions, cette nomination ne passe pas. «Emmanuel Macron impose Emmanuelle Wargon», s’agace le président délégué du groupe RN Jean-Philippe Tanguy, quand la gauche dénonçait un «fait du prince» début août.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS