En cas de relèvement de l’âge de départ à la retraite, Laurent Berger menace de « mobiliser à la rentrée »

En cas de relèvement de l'âge de départ à la retraite, Laurent Berger menace de Emmanuel Macron réuni mardi un sommet social à l’Élysée au cours duquel sera notamment abordé la réforme des retraites. Passer en force avant la présidentielle, n’engendrerait que de la « conflictualité sociale », prévient le secrétaire général de la CFDT.

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a menacé mardi 6 juillet sur franceinfo de « mobiliser à la rentrée » si Emmanuel Macron fait le choix de relever l’âge de départ à la retraite. « 64 ans, ce serait inacceptable » averti Laurent Berger.

Selon Laurent Berger, il faut en premier lieu « se préoccuper de la reprise », après « la grosse épreuve qu’on vient de traverser », à savoir la crise de la Covid-19.

À CONSULTER AUSSI >> Retraites : l’argument de l’allongement de l’espérance de vie « n’existe plus »

Le secrétaire général de la CFDT affirme « qu’une personne sur deux qui liquide sa retraite n’est plus en emploi, soit licenciée auparavant, soit au chômage, soit en invalidité ». Passer en force avant la présidentielle, n’engendrerait que de la « conflictualité sociale », assure le secrétaire général de la CFDT.

Laurent Berger a aussi indiqué qu’il était favorable à la vaccination obligatoire des soignants, sans les « stigmatiser ».

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title