Une sous-indexation des pensions retraites complémentaires en 2022 et 2023 ?

Une sous-indexation des pensions retraites complémentaires en 2022 et 2023 ?Le Medef s’est mis d’accord avec la CFDT et la CFTC pour sous-indexer pendant deux ans les pensions de retraite complémentaire de 0,5 point en dessous de l’inflation afin de ramener le régime à l’équilibre. FO, la CFE-CGC et la CGT se sont montrés plus réservés sur ce projet.

« Ce système nous offre une souplesse d’adaptation », se réjouit Frédéric Sève (CFDT), qui relève que « si les prévisions qu’on fait se confirment, alors on aura les moyens de faire les corrections nécessaires pour remettre le régime dans les clous » sans dilapider les réserves de l’Agirc-Arrco.

La CFTC se dit quant à elle satisfaite que sa proposition de « geler le fonds d’action sociale pour que les retraités puissent bénéficier des aides, soit 13 millions de retraités », ait été acceptée, a indiqué sa représentante Pascale Coton.

À CONSULTER AUSSI >> En cas de relèvement de l’âge de départ à la retraite, Laurent Berger menace de « mobiliser à la rentrée »

FO, la CFE-CGC et la CGT se sont montrés plus réservés sur ce projet de texte, dont les chances de validation par leurs centrales syndicales respectives paraissent très minces.

À peine revenu dans le vert en 2019, après dix ans de déficits, l’Agirc-Arrco a replongé en 2020, plombé par la crise sanitaire et surtout par le recours massif au chômage partiel qui l’a privé de cotisations.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire