Votre actualité au quotidien
Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires

F1 – Renault admet une « faiblesse » au niveau de la direction technique

Renault F1
27/01/2020 – Renault estime que l’un des éléments importants qui lui ont manqué pour tirer le meilleur parti d
Continuer la lecture

Handball. Ligue des champions féminine : Brest ramène un nul de Györ après un superbe match

Handball. Ligue des champions féminine
27/01/2020 – Que c’est frustrant pour le Brest Bretagne Handball. Face à Györ, meilleure équipe du monde, et en Hongrie,
Continuer la lecture

La grève des urgences reprend de plus belle

Urgence en greveAu lendemain de la présentation du plan de “refondation” des urgences hospitalières par Agnès Buzyn, le collectif Inter-Urgences a voté la poursuite du mouvement avant une manifestation ce mercredi 11 septembre à l’appel des syndicats.

Nouveau “service d’accès aux soins” universel pour réguler les appels aux secours, “admissions directes” sans passage aux urgences pour les personnes âgées, optimisation de la “gestion des lits” disponibles dans les hôpitaux, le tout financé par des crédits existants…

“Ce plan, c’est du flan!”, a résumé Hugo Huon, président du collectif Inter-Urgences, à l’issue de son assemblée générale à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). “Nous appelons l’ensemble de nos collègues à se mettre en grève avec nous”, a déclaré Christophe Le Tallec, vice-président de ce collectif, qui prévoit des “rassemblements locaux” le 26 septembre et doit prochainement fixer “une date de mobilisation nationale”

En attendant, les soignants sont invités ”à se mobiliser sur l’ensemble des dates syndicales qui sont annoncées”, a-t-il ajouté.

Côté dirigeants hospitaliers, le président de la fédération du secteur public (FHF), Frédéric Valletoux, a apporté un soutien modéré au plan de la ministre, estimant que c’est “une première avancée mais il va lui falloir du courage politique pour une mise en œuvre efficace”.

Pour les médecins libéraux, en revanche, le plan fait la part trop belle à l’hôpital: le SML regrette “l’insuffisance de moyens pour la ville”, tandis que la CSMF réclame “sans délai des négociations pour une meilleure valorisation des soins non programmés”.

Lire aussi : La grève des urgences s’enlise en peu plus chaque jour




Heure en France :


EDITO

Mére au foyer et être payé !

Je viens de lire qu'une mère au foyer devrait être payer pour élever ses enfants ! Il y en a qui ne manque pas d'humour. Certes mère au foyer est probablement un métier mais personne ne demande a de futur parents d'avoir des enfants. Bien au contraire il faut que ces futurs parents assument leur progéniture et il faut arrêter que ce soit la société et donc nos impôts qui payé déjà beaucoup pour aider les parents. Sachant que nous sommes trop nombreux sur notre planète il faut réduire le nombre d'enfants

Consultez les autres editos édito


Électricité : Hausse de 2,4 % des tarifs réglementés avant lété

Carte nationale d’identité

21/01/2020 – Les tarifs réglementés de l’électricité devraient augmenter prochainement de 2,4 % pour les particuliers et les petits professionnels, a-t-on appris ce lundi de sources concordantes. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a proposé cette hausse de 2,4 % TTC « pour les tarifs bleus résidentiels » ainsi que « pour les tarifs bleus applicables aux consommateurs professionnels éligibles »
Continuer la lecture



Invité Ségolène Royal

Retraites : le Conseil d’Etat étrille le gouvernement

le Conseil d'Etat

25/01/2020 – Manque de «précision», projections économiques «lacunaires»… Dans son avis rendu public ce vendredi, la plus haute juridiction administrative estime en outre ne pas avoir eu «les délais de réflexion nécessaires pour garantir au mieux la sécurité juridique».
Continuer la lecture


Réforme des retraites : 61% des Français sont pour le retrait

Réforme des retraites

23/01/2020 – Dans ce sondage Elabe pour BFMTV, les personnes interrogées estiment aussi à 62% que l’action d’Emmanuel Macron est « décevante ».
Continuer la lecture