L’Indonésie choisit de vacciner en priorité les jeunes contre la Covid-19

IndonesieSi la plupart des pays ont décidé de vacciner en priorité les personnes âgées, les personnes à risque avec comorbidités et le personnel de santé, ce n’est pas le cas de l’Indonésie qui choisit de prioriser les personnes âgées de 18 à 59 ans, dès janvier.

Derrière cette stratégie ? La quête de l’immunité de groupe d’une part. “Une fois que la population la plus active et la plus exposée aux échanges sera immunisée, elle formera une barrière qui protégera les autres groupes”, a ainsi expliqué Amin Soebandrio, directeur du Eijkman Institute for Molecular Biology à Jakarta cité par Futura Sciences, estimant que “compte-tenu du nombre restreint de doses disponibles, il est moins efficace de vacciner les personnes âgées qui circulent peu”.

“Depuis le début, les essais cliniques du vaccin chinois réalisés à Bandung, ce choix était déjà là, de se concentrer sur ce groupe d’âge qui correspond aux personnes en âge de procréer”, abonde pour RFI l’épidémiologiste Dicky Budiman, qui ne se dit pas étonné de l’annonce président indonésien Joko Widodo.

Le gouvernement veut être sûr que ces personnes qui ont l’âge d’être parents soient à l’abri du virus, et puissent participer à la relance économique du pays, aux activités sociales”, détaille-t-il. À ces arguments vient s’en ajouter un dernier selon lequel le vaccin Chinois est susceptible de moins bien fonctionner chez les personnes âgées.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information

Loading




Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS