Problème pour la France face aux retards de Pfizer pour son vaccin

Problème pour la France face aux retards de Pfizer pour son vaccin. Alors que Pfizer a annoncé un ralentissement des livraisons des doses de vaccin en Europe, les conséquences sur la campagne de vaccination en France seront considérables.

La France, qui n’a, pour l’heure, vacciné qu’environ 400 000 personnes, devra ajuster le rythme de sa vaccination en fonction de celui des livraisons. Cela pourrait avoir des conséquences considérables sur le rythme de la vaccination en France.

Ces modifications dans l’usine visent, à terme, à augmenter le rythme de production. Pfizer assure qu’il livrera l’intégralité des doses prévues pour l’Union européenne à la fin du premier trimestre, comme prévu, mais plus à la même cadence.

Résultat : les 520.000 doses hebdomadaires attendues par la France n’arriveront pas selon le calendrier prévu. Un million et demi de doses de vaccins de Pfizer ont déjà été reçues et seulement près de 400 000 Français ont été vaccinés. Les stocks vont permettre de poursuivre les injections, mais il faudra ajuster le rythme en fonction de celui des livraisons.

La France peut aussi s’appuyer sur les stocks de vaccins Moderna – deuxième sérum à avoir obtenu une autorisation de mise sur le marche de la part de l’Agence européenne des médicaments -, mais ils sont et resteront de toute façon plus faibles.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire