Pour la fibre, l’État prévoit 420 millions d’euros supplémentaires

Pour la fibre, l'État prévoit 420 millions d'euros supplémentairesLe gouvernement veut apporter la fibre à tous les Français d’ici 2025. Pour atteindre cet objectif, une enveloppe supplémentaire de 420 millions d’euros est débloquée. Il s’agit d’un soutien supplémentaire de l’État aux zones rurales, définies, en langage télécoms, comme les réseaux d’initiatives publiques (RIP).

Les montants débloqués ont été «ajustés pour coller à la réalité de chacun de ces besoins», fait savoir Matignon. Au total douze RIP sont concernées, certaines couvrent un département, d’autres une région. Jean Castex précise d’ailleurs le montant attribué à la RIP Auvergne : 123 millions d’euros sont débloqués pour apporter la fibre aux foyers situés dans les zones les plus reculées.

Dans le détail, ces 123 millions sont destinés à créer 267 000 prises fibres (c’est-à-dire raccordements individuels) supplémentaires en Auvergne. À terme, le gouvernement veut que tous aient accès au très haut débit.

LIRE AUSSI >> 620 millions d’euros pour l’Internet à très haut débit

À cette première enveloppe s’en ajoutera une deuxième de 150 millions d’euros « pour aller jusqu’à l’abonné isolé». Les détails de cette deuxième phase seront précisés l’été prochain.

Le plan THD prévoir aussi la généralisation de la couverture du territoire en 4G. Aux 580 nouveaux pylônes installés dans le cadre du New Deal Mobile, – ce contrat signé en 2018 entre les opérateurs et l’État – 2 000 seront ajoutés dans les deux ans à venir; au total quelque 10 000 pylônes seront construits. Le deuxième, l’inclusion numérique, un sujet cher au secrétaire d’État, Cédric O. Dans ce cadre 4 000 conseillers aux usages du numérique vont être formés pour être opérationnels sur tout le territoire.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire