21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Des associations dénoncent les nouvelles mesures contre les évasions de détenus

Des associations dénoncent les nouvelles mesures contre les évasions de détenus La Ligue des droits de l’Homme, le syndicat des avocats de France et l’Observatoire des prisons cosignent une lettre adressée à Eric Dupond-Moretti, pour dire leur «profonde préoccupation» au sujet de la réponse «tout sécuritaire» apportée selon elles dans l’urgence par le garde des Sceaux après le drame d’Incarville. Mardi 14 mai, deux agents pénitentiaires avaient été tués dans l’attaque de leur fourgon dans l’Eure, au péage d’Incarville. Trois autres agents avaient été gravement blessés.

À LIRE AUSSI >> Les trafics de téléphone portable en prison sont toujours très importants

Parmi la trentaine de mesures promises par le garde des Sceaux, au-delà des équipements et des armements supplémentaires pour les agents chargés des extractions de détenus, on note la limitation des escortes avec le recours pour les détenus à la télémédecine, et à la visioconférence pour les rendez-vous avec les juges.

«La réponse n’est que sécuritaire. » Du côté de la chancellerie, on réfute l’idée du «tout sécuritaire» et on rappelle qu’une large concertation sur la lutte contre la surpopulation carcérale va débuter. Le ministre de la Justice réfléchit avec pragmatisme, ont répondu ses services à franceinfo, en écoutant les syndicats de surveillants pénitentiaires et fera tout pour éviter de nouveaux drames.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS