23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

La Croix-Rouge française “fait face à une montée des vulnérabilités” mais aussi de l’engagement

La Croix-Rouge française Philippe Da Costa constate « une augmentation des crises et, depuis la crise sanitaire, la mobilisation de la Croix-Rouge est exceptionnelle», explique-t-il. L’association a en parallèle vu son nombre de bénévoles augmenter de 15 000 en deux ans, car il y a aussi « une envie des Français d’agir, d’être utile».

Philippe Da Costa observe cette hausse de l’engagement autant dans la participation aux maraudes que dans le domaine du secourisme, particulièrement à l’occasion des Jeux de Paris 2024 : « Dans la préparation des Jeux olympiques, nous avons recruté beaucoup de secouristes», note le président de la Croix-Rouge française.

À LIRE >> Bénévoles : la Croix-Rouge française note une hausse des jeunes

Cette semaine, une « bonne partie » de ces 75 000 bénévoles de l’association va « solliciter la générosité des Français» à travers tout le pays. Même « les petits dons sont essentiels», rappelle Philippe Da Costa. Ce sont notamment ces dons qui permettent à l’association d’apporter des « réponses d’accès aux biens essentiels, de solidarité au quotidien, qui changent la vie de nos concitoyens».

Cent soixante ans après sa création, la Croix-Rouge française reste « un emblème protecteur, qui promeut le droit international humanitaire», souligne son président sur franceinfo.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS