23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Narcobanditisme : une délégation de magistrats mexicains appelle la France à prendre des mesures d’urgence

Narcobanditisme  : une délégation de magistrats mexicains appelle la France à prendre des mesures d'urgence Alors que le terme de «mexicanisation» est employé par certains policiers pour évoquer l’ampleur du narcobanditisme en France, une délégation de magistrats mexicains vient justement de rendre visite au parquet de Paris et à la juridiction nationale de lutte contre la criminalité organisée.

Les Mexicains tirent la sonnette d’alarme. Ils appellent la France à prendre des mesures d’urgence pour ne pas se retrouver d’ici à quelques années dans la même situation qu’au Mexique, où les violences liées aux cartels de la drogue ont fait plus de 450 000 morts en 20 ans. L’un des magistrats mexicains? En visite au parquet de Paris le 14 mai dernier, a estimé que l’attaque mortelle du fourgon de Mohamed Amra, montrait bien que forces de l’ordre et les organisations criminelles ne jouent pas à armes égales.

À CONSULTER >> La nouvelle technique des narcotrafiquants, le largage en mer

Il conseille à ses homologues français de mettre plus de moyens humains, mais également de modifier la loi pour mieux lutter contre le narcotrafic. Dans une note confidentielle sur les règlements de compte entre trafiquants, la police judiciaire dit avoir déjà constaté de fortes similitudes entre les profils d’une nouvelle génération de criminels ; et les jeunes sicarios, les tueurs à gages des cartels d’Amérique latine.

Invitée du 8 h 30 franceinfo, lundi 27 mai, Laure Beccuau, procureure de la République de Paris, a toutefois répondu que «nous n’en sommes pas là» en France : «La définition d’un narco-État, c’est le fait que toutes les instances décisionnelles sont finalement pénétrées, infiltrées par les trafiquants, y compris des juges, parfois des magistrats, et que dès lors, les décisions qui peuvent être prises au niveau législatif, judiciaire ou tout autre sont influencées par les trafiquants. Mais, nous sommes loin d’en être là».

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS