L’Agirc-Arrco va proposer aux salariés en difficultés une aide jusqu’à 1500 euros

Agir-Arcco

Les salariés du secteur privé confrontés à des “difficultés” financière à cause du coronavirus pourront demander à leur caisse de retraite complémentaire une “aide exceptionnelle d’urgence” pouvant aller jusqu’à 1 500 euros, a annoncé mardi l’Agirc-Arrco.

Alertée dès mars par la CPME sur le sort des quelque 150 000 dirigeants salariés (dont 120 000 chefs de petites entreprises de moins de 10 salariés), l’institution a décidé de mobiliser son fonds d’action sociale – d’ordinaire destiné aux retraités et aux chômeurs – au profit de l’ensemble de ses cotisants, soit potentiellement 18,8 millions d’actifs.

“On vient apporter une pierre à l’édifice”, a souligné Jean-Claude Barboul, évoquant d’autres aides déjà mises en place par des groupes participant à la retraite complémentaire du secteur privé, comme l’Ircem pour les employés de maison, ou Malakoff-Humanis pour les représentants de commerce.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS