Les compagnies aériennes décident de n’avoir qu’un seul pilote

Les compagnies aériennes décident de n’avoir qu’un seul piloteDans le but de réduire les coûts et de remédier à la pénurie de personnel, de nombreux pays demandent à l’organisme des Nations unies chargé de contrôler les règles de sécurité aérienne au niveau mondial de passer à un modèle à un seul pilote pour les vols commerciaux, au lieu de deux.

L’Agence européenne de la sécurité aérienne estime que cela pourrait se faire dès 2027, mais cela soulève des problèmes de sécurité et met davantage de pression sur les pilotes. Un autre problème est que les jeunes membres d’équipage ont moins de possibilités d’apprendre des pilotes expérimentés si chacun vole seul.

L’EASA (L’Agence européenne de la sécurité aérienne) procède actuellement à une évaluation des risques pour la sécurité des vols effectués par un seul pilote, afin de déterminer les règles à mettre en place pour gérer des problèmes tels que la fatigue et les pauses détente.

À CONSULTER AUSSI >> La flotte mondiale d’avion devrait atteindre 47 080 appareils en 2041 soit 82 % de plus

Plus de 40 pays ont demandé à modifier la réglementation, dont l’Allemagne et le Royaume-Uni. L’UE a stipulé qu’un cockpit à un seul pilote était aussi sûr qu’un cockpit à deux pilotes. L’un des principaux obstacles n’est cependant pas de savoir s’il est possible de voler avec un seul pilote en toute sécurité, mais plutôt de savoir si les passagers seraient prêts à accepter cette idée.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS