Votre actualité au quotidien

Fed Cup: Une finale et une belle histoire pour les Bleues venues à bout de la Roumanie

22/04/2019 – Les Bleues se sont qualifiées pour la finale de Fed Cup à l’issue d’un dimanche épique à Rouen
Continuer la lecture

Ligue des champions : Les Lyonnaises battent Chelsea lors de la demi-finale aller (2-1)

22/04/2019 – Dernier club français en lice en coupe d’Europe, l’Olympique lyonnais a pris le dessus sur Chelsea, tombeur du PSG au tour précédent.
Continuer la lecture

Surendettement : l’hécatombe retrouve son niveau des années 1990

Surendettement : l’hécatombe retrouve son niveau des années 1990Surendettement : l’hécatombe retrouve son niveau des années 1990 . En baisse pour la sixième année d’affilée , ce nombre de « primo-déposants », est désormais proche de celui enregistré en 1990, année de la mise en place la procédure de surendettement (loi Neiertz). En 2018, un peu moins de 92.000 personnes se sont pour la première fois adressées aux commissions de surendettement.

Ce phénomène reflète une meilleure prise en charge des ménages ayant un crédit immobilier par les commissions de surendettement depuis 2014. Autrement dit, même si les ménages peuvent aujourd’hui s’endetter très longtemps à bas coût , « on n’a pas de phénomène de bulle sur le crédit immobilier pour les ménages surendettés », insiste Stéphane Tourte à la Banque de France.

« Le traitement du surendettement en France est très bien organisé », se félicite Jean-Louis Kiehl, président de Crésus, un réseau d’accompagnement des personnes surendettées.

Outre les tours de vis réglementaires, ce spécialiste salue « une plus grande attention des établissements bancaires vis-à-vis des clients fragiles », avec notamment des tarifs spécifiques.

« Il y a pas mal de ménages qui sont aujourd’hui en grande souffrance mais qui ne déposent pas de dossier et essayent de tenir », estime Jean-Louis Kiehl, « je ne pense pas que le surendettement va continuer à refluer.

Crésus s’alarme en particulier des difficultés financières des travailleurs non-salariés, tels que les micro-entrepreneurs. Or, ils se retrouvent rejetées des procédures de surendettement », déplore-t-il. « C’est une question que l’on prend très au sérieux », affirme Stéphane Tourte. « La loi Pacte, plus ce que l’on peut faire [en complément] doit nous amener à des évolutions intéressantes rapidement en 2019 », promet-il.

A lire également : Vers un référendum sur le réforme des institutions pour sortir de la crise




Heure à Paris :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


19/04/2019 : Reconstruire a l'identique

Certains au gouvernement et principalement le président Macron se pose la question de savoir s'il faut reconstruire NDDP à l'identique ou bien lui apporter des modifications modernes ! Il semble que Macron confonde Notre Dame de Paris avec le musée du Louvre. IL n'est pas possible de modifier NDDP comme cela a été réalisé avec le musée du Louvre et sa pyramide car il y a 600 ans de différence a l'avantage de NNDP. Macron voudrait-il rivaliser avec F. Mitterand ? pourtant le premier n'a pas la culture du second. Alors oui il faut rebatir la cathedrale a l'identique uniquemenht.



Consulter les archives édito

Incendie de Notre-Dame de Paris : combien de temps pourraient durer les travaux de reconstruction ?

16/04/2019 – RECONSTRUCTION – Lundi soir, un important incendie a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, réduisant en cendres la toiture de l’édifice, l’ensemble de la charpente, une partie de la voûte et la Flèche.
Continuer la lecture

Tauromachie: La SPA demande l’abolition de la corrida et en appelle au «courage» des députés et sénateurs

08/04/2019 – ANIMAUX « Aurez-vous le courage de proposer une réécriture indispensable de la loi afin d’abolir la corrida en France ou refuserez-vous de faire face à cette violence gratuite ? », demande le président de la SPA dans un courrier.
Continuer la lecture


Privatisation d’Aéroports de Paris : le gouvernement obtient l’accord des députés

15/03/2019 -Quarante-deux voix pour, 17 contre. Après environ neuf heures de débats, les députés ont adopté, jeudi 13 mars dans la soirée, l’article 49 du projet de loi Pacte qui prévoit de supprimer l’obligation pour l’Etat de détenir la majorité du capital d’ADP.
Continuer la lecture