Les fruits ont bénéficié d’un soleil précoce. La production est généreuse

Les fruits ont bénéficié d’un soleil précoce. La production est généreuseSous l’effet des fortes chaleurs, à Châteauneuf-sur-Isère (Drôme), la serre exhale une douce senteur sucrée, tandis qu’une dizaine de saisonniers préparent la dernière commande. Celles-ci affluent.

Même si le tarif est en baisse de 0,50 centimes d’euros par rapport à l’an dernier, qualité et quantité sont au beau fixe. “La chaleur que l’on a actuellement, cela ne nous impacte pas parce que l’on est en fin de récolte”, confie Julien Rispal, arboriculteur.

Dans le champ d’à côté, la récolte des cerisiers, commencée il y a deux semaines, est abondante. Celle des abricotiers démarre tout juste.

SUR LE MÊME SUJET >> Les prix des fruits et légumes ont bondi de 9 % en France

Le coup de grêle d’avril dernier est oublié. “Grosso modo, on a 90 % de la récolte. Quelques variétés précoces ont perdu un peu de leur fruit, mais sinon cela va. Des fruitiers, c’est l’un des premiers qui profitent le mieux du soleil et de la chaleur”, précise Julien Rispal. L’embellie de la production de fruit pourrait néanmoins être de courte durée. Cela sera un bon moyen de faire monter les prix.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS