Don d’organe

En France, une personne sur trois refuse de donner leurs organes

En France, une personne sur trois refuse de les donner leurs organes
Le prélèvement et la greffe d’organes ont également été victimes de la crise sanitaire comme le précise le Professeur François Kerbaul, directeur prélèvements greffes organes tissus à l’Agence de la biomédecine. Une agence qui gère en France toute l’activité prélèvement et greffe avec des protocoles très stricts. « Nous devons continuer à pouvoir travailler dans des circuits protégés de la Covid ».

Envoi par email
RSS