20 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Gérald Darmanin a annoncé enclencher une procédure accélérée de reconnaissance de catastrophe naturelle

Gérald Darmanin a annoncé enclencher une procédure accélérée de reconnaissance de catastrophe naturelleD’une magnitude de 5,3 à 5,8 d’après le Réseau national de surveillance sismique (Renass) et le Bureau central sismologique français (BCSF), la violente secousse s’est produite à 18 h 38 dans la commune de Cram-Chaban (Charente-Maritime), près de Mauzé-sur-le-Mignon (Deux-Sèvres), à mi-chemin entre La Rochelle et Niort. Elle a été suivie d’une réplique de «magnitude 5 (…) à 04 h 27 dans le même secteur des DeuxSevres», a indiqué la préfecture samedi matin dans un communiqué.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé sur Twitter en fin de matinée qu’il allait enclencher une procédure accélérée de reconnaissance de catastrophe naturelle afin «de prendre en compte les potentiels dégâts structurels qui auraient été engendrés». Et le ministre d’apporter son «soutien» aux victimes.

À LIRE AUSSI >> En France, le réchauffement climatique s’annonce pire que prévu

En marge d’un déplacement dans le Calvados, la première ministre Elisabeth Borne a exprimé samedi «toute (sa) solidarité avec les populations» touchées par le séisme dans l’Ouest, indiquant que l’État allait «s’assurer que tout le monde ait accès à un relogement» si nécessaire. Selon elle, une dizaine de maisons «ne sont a priori plus habitables» et «quelques dizaines» font l’objet «d’investigations pour s’assurer que les personnes peuvent revenir dans leur domicile». La cheffe du gouvernement a également précisé que le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu serait sur place lundi.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS