Culture : Fin des frais de port à 1 centime pour les livres

Culture : Fin des frais de port à 1 centime pour les livresLa proposition de l’ARCEP dans les mains, le gouvernement a tranché en fixant la tarification minimale des frais de port de livres achetés en ligne à 3 euros, suivant les recommandations de l’autorité.

Moins d’un an après la promulgation de la « loi Darcos », qui prévoit la fin de la gratuité ou presque des frais de livraison de livres, le gouvernement a entériné, vendredi 23 septembre, la nouvelle tarification applicable aux livres achetés en ligne, sur des sites comme Amazon. Ce dernier proposait jusqu’à maintenant des frais de livraison de livres symboliques, à 1 centime d’euro seulement.

En cas d’achat en ligne et de retrait au sein d’une librairie, les frais de ports restent nuls, et ce, quel que soit le montant d’achat de livres neufs.

Depuis 2014, ces frais de port ne pouvaient déjà plus être nuls, cette obligation trop restrictive n’empêchait donc pas Amazon, ni la FNAC de fixer automatiquement les frais de port à… 0,01 euro.

Le gouvernement a donc suivi la recommandation de l’ARCEP qui suggérait ce tarif de 3 euros pour 35 euros d’achat, considérant qu’il n’apparaît pas dissuasif pour les acheteurs. La loi Darcos et le futur montant de livraison correspondent en tout cas davantage à l’esprit de la loi Lang du 10 août 1981 sur le prix unique du livre neuf, dans le sens où ils instaurent une sorte d’équité entre les grandes plateformes en ligne et les librairies.

À CONSULTER AUSSI >> La nouvelle politique de la restitution des biens culturels africains

La tarification minimale de 3 euros entrera alors en vigueur seulement six mois (au plus tard) après publication de l’arrêté. Il faudra sans doute ainsi attendre encore quelques semaines avant une application stricte.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS