20 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Carburant à « prix coûtant » : il faut arrêter de « bercer les consommateurs d’illusion»

Carburant à « prix coûtant » : il faut arrêter de « bercer les consommateurs d'illusion»Olivier Gantois, président de l’UFIP Énergies et Mobilités, et porte-parole des pétroliers en France a déclaré lundi 25 septembre sur franceinfo ne pas vouloir «bercer les consommateurs d’illusions», alors qu’Emmanuel Macron a demandé dimanche 24 septembre aux distributeurs de vendre le carburant à «prix coûtant» pour faire face à la hausse des prix.

« Les prix baisseraient, si on vendait à prix coûtant de l’ordre d’un centime par litre». Les distributeurs avaient refusé la proposition d’Élisabeth Borne de vendre du carburant à perte. Cette fois, Emmanuel Macron leur demande de renoncer à leur marge pour faire face à la flambée du prix des carburants. «Certains raffineurs ont déjà annoncé des mesures sur les prix des carburants, ajoute le porte-parole des pétroliers en France.

Un carburant à un prix qui est continental, donc européen, qui résulte de l’équilibre offre demandes. Cet équilibre s’impose à la France. La France n’y changera rien, a-t-il expliqué. ».

À LIRE AUSSI >> TotalEnergies prolongera le plafonnement des carburants au-delà de fin 2023

Si le carburant était vendu à prix coûtant, comme le demande Emmanuel Macron aux distributeurs, « les prix baisseraient de l’ordre d’un centime par litre », prévient Olivier Gantois, président de l’UFIP Énergies et Mobilités, lundi sur franceinfo.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS