En 2021, le rebond de la croissance a réduit le poids de la dette et du déficit

En 2021, le rebond de la croissance a réduit le poids de la dette et du déficitLe rebond de la croissance a permis d’amorcer un recul du ratio de la dette française. Cette dernière a été ramenée à 112,9 % du PIB en 2021, et le déficit public s’est un peu résorbé à 6,5 %.

À l’automne dernier, le gouvernement était moins optimiste puisqu’il tablait sur un déficit public de 8,4 % et une dette de 114 % pour 2021. En 2020, la dette s’était envolée à 114,6 % et le déficit s’était creusé à 8,9 %, des niveaux records, selon des chiffres révisés publiés mardi par l’Institut national de la statistique .

L’inflation pourrait notamment pousser la Banque centrale européenne à relever plus tôt que prévu ses taux d’intérêt, risquant de compromettre la croissance et la capacité de la France à s’endetter à un coût modéré, au moment où il faut investir pour la transition écologique.

À VOIR ÉGALEMENT >> La croissance française sera « l’une des plus fortes d’Europe »

Si les comptes publics ont un peu meilleure mine en 2021, c’est essentiellement dû à la reprise économique de 7 % enregistrée l’an dernier, après la récession historique de 8 % de 2020 et la politique du « quoi qu’il en coûte » menée par le gouvernement.

La plupart des candidats à l’élection présidentielle qui se tient le 10 avril promettent de s’attaquer à la dette et au déficit s’ils sont élus.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS