Le gouvernement réactive les centrales électriques à charbon pour cet hiver

Le gouvernement réactive les centrales électriques à charbon pour cet hiverLe gouvernement assouplit temporairement les limites d’utilisation de ses dernières centrales à charbon pour assurer l’approvisionnement électrique, très tendu cet hiver, selon un décret paru dimanche au Journal officiel.

Cette mesure survient alors que l’approvisionnement électrique du pays est particulièrement sous tension cet hiver à cause d’une faible disponibilité du parc nucléaire, qui fournit environ 70 % de l’électricité en France.

La loi énergie-climat de 2019 avait fixé un seuil annuel de 0,7 kilotonne d’équivalents dioxyde de carbone par mégawatt de puissance électrique installée, actant l’arrêt progressif de la production à partir de charbon, déjà très marginale. Selon le texte paru dimanche, le plafond est relevé à 1 kilotonne jusqu’à fin février pour couvrir la pointe de consommation hivernale.

À VOIR AUSSI >> La France doit déjà activer ses centrales à charbon

Le président Emmanuel Macron avait promis de fermer d’ici à 2022 les dernières centrales à charbon, facilement mobilisables pour produire de l’électricité en cas de besoin, mais également très émettrices de CO₂ néfaste pour le climat. Ceci est une promesse non tenu.

Faut-il le rappeler, la fermeture prématuré de la centrale de Fessenheim en 2019 a été une mauvaise affaire pour EDF et pour ses clients que nous sommes.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS