L’éloge de dix pays européens pour le nucléaire

L'éloge de dix pays européens pour le nucléaireLe nucléaire a un rôle à jouer contre le réchauffement climatique. C’est ce qu’estiment dix États membres de l’Union européenne, dont la France, en publiant dimanche une tribune soutenant l’énergie nucléaire.

Les signataires affirment que l’énergie nucléaire «protège les consommateurs européens de la volatilité des prix», alors que les tarifs du gaz sont en forte hausse depuis plusieurs mois, notamment, dans cette tribune publiée dans plusieurs journaux européens, dont Le Figaro en France. Ils considèrent donc « absolument indispensable que l’énergie nucléaire soit incluse dans le cadre de la taxonomie européenne avant la fin de cette année ».

Si la France, la Roumanie, la République tchèque, la Finlande, la Slovaquie, la Croatie, la Slovénie, la Bulgarie, la Pologne et la Hongrie défendent l’atome, des pays comme l’Allemagne et l’Autriche y sont farouchement opposés, à l’instar de nombreuses ONG qui y voient une technologie risquée.

À LIRE AUSSI >> Financer les énergies renouvelables coûte très cher aux consommateurs

Les signataires de la tribune vantent par ailleurs l’intérêt économique de l’industrie nucléaire, dont le développement pourrait, selon eux, «générer près d’un million d’emplois très qualifiés en Europe».

Pour la France, cette tribune est l’occasion de mettre en avant son choix de miser sur le nucléaire, sujet à de nombreux débats, à deux jours du dévoilement par Emmanuel Macron du plan d’investissement de plusieurs dizaines de milliards d’euros « France 2030 », où cette industrie devrait figurer en bonne place.

Faut-il préciser ce qui sort des cheminées des centrales nucléaire n’est que de la vapeur d’eau et rien d’autre.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire