Dans quelques années des exosquelettes pour rendre la marche aux handicapés

ExosqueletteLa société Wandercraft, basée à Paris travaille sur un modèle grand public qui devrait permettre un jour aux personnes handicapées de recouvrer la marche et de se passer de fauteuil roulant.

Il existe deux grands types d’exosquelettes : le premier que l’on voit au cinéma, que l’on appelle d’amplification, qui donnent des capacités surhumaines aux personnes qui les portent. Le second les exosquelettes de rééducation qui, eux, n’ont pas pour but de rendre surhumain des humains, mais juste de redonner des capacités que certaines personnes peuvent avoir perdues. Wandercraft travaille sur la seconde version.

Nous donnons aux personnes qui ne peuvent plus marcher la possibilité de se mettre debout et d’évoluer dans leur environnement.

Marcher semble naturel mais on oublie que chez les humains, cela prend 12 à 18 mois d’apprentissage, et c’est le fruit d’une évolution de plusieurs millions d’années.

Au fur et à mesure, cependant, des théories mathématiques assez poussées ont permis de modéliser des systèmes pour réussir à marcher. Dans combien de temps une personne handicapée pourra-t-elle utiliser un exosquelette chez elle ? Nous avons encore plusieurs années de développement avant d’y arriver.

Mais, ce qui est sûr, c’est que toute notre équipe est vraiment déterminée à sortir ce produit un jour.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire