Décathlon bloque la vente de son masque Easybreath

Masque DécathlonFace aux besoins grandissants dans les établissements hospitaliers, Décathlon a bloqué les ventes de son masque Easybreath qui, après transformation, peut être relié au respirateur artificiel pour les patients atteints du coronavirus ou servir à protéger le personnel hospitalier.

« Nous avons observé une croissance importante des ventes la semaine dernière », explique un porte-parole de l’enseigne dans la Voix du Nord en ajoutant : « nous avons préféré les arrêter afin de concentrer le stock sur le don aux soignants. »

Le groupe a décidé d’en distribuer 30 000 ainsi que 30 000 lunettes de piscine dans les établissements hospitaliers français qui en ont émis le besoin. Nous ne voulons surtout pas faire de buzz avec cette utilisation de notre masque », insiste Arnaud Gauquelin, directeur général de Decathlon France.

Certains établissements ont recours à ce masque dans le cadre d’assistances respiratoires comme en Italie, en Espagne ou en Belgique. « Le Docteur Favero est venu nous proposer l’idée.

Il avait entendu parler de notre entreprise par un confrère d’une installation pour laquelle nous créons des valves d’urgence pour respirateurs avec une impression 3D. Nous avons analysé sa proposition et conclu que le masque de Decathlon Easybreath était celui qui correspondait le mieux à sa demande », explique l’entreprise Isinnova dans le Corriere della Sera.




Vous pourriez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer