21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Face à la pénurie de main-d’œuvre, les employeurs « doivent proposer autre chose qu’un CDD au Smic »

Face à la pénurie de main-d’œuvre, les employeurs « doivent proposer autre chose qu’un CDD au Smic »Selon une étude de la CCI Bordeaux Gironde, 47 % des professionnels interrogés parmi les commerçants et les CHR (Cafés, Hôtels, Restaurants) qualifient la saison estivale de « satisfaisante, voire très satisfaisante », davantage chez les commerçants (54 %) que dans les CHR (39 %). Quelque 79 % des restaurateurs et cafetiers estiment que son impact a été « fort, voire très très fort » sur leur activité, et 83 % évaluent des baisses de plus de 20 % de leur chiffre d’affaires. »

Un « quoi qu’il en coûte » qui va progressivement s’arrêter, puisque le fonds de solidarité doit cesser au 30 septembre. »

À CONSULTER >>
Un employeur peut-il obliger ses salariés à se faire vacciner ?

Il n’empêche que si la santé économique des entreprises en Gironde est « plutôt bonne » estime le président de la CCI, il subsiste « un point noir : le recrutement. » « Pendant la crise de la Covid, des employés, notamment dans la restauration et le BTP, ont passé plus de temps en famille, se sont aperçus qu’il y avait une autre vie, et maintenant il y a un manque de main-d’œuvre », analyse Patrick Seguin.

Le patron de la CCI n’accable pas pour autant (que) le personnel. « Les patrons dans ces secteurs doivent aussi proposer autre chose qu’un CDD au Smic, cela passe par des augmentations de salaire, mais pas seulement, les nouvelles générations veulent un projet de vie, de la bienveillance. Il y a une transformation sociale qui est en train de se faire et les entreprises doivent être sexy. La solution passe peut-être par donner plus de liberté aux collaborateurs, en leur accordant, par exemple, des soirées… »

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS