Comment le gouvernement pense réindustrialiser la France ?

Comment le gouvernement pense réindustrialiser la France ?

Le credo du gouvernement, c’est «pas de taxes, ni de hausse des prélèvements», ni sur les ménages, ni sur les entreprises. Au contraire, avec une inflation qui s’installe, et des prix de l’énergie élevés, la stratégie du gouvernement est d’alléger la note des entreprises.

Par exemple en baissant, encore, les impôts de production, ces prélèvements qui s’ajoutent aux impôts sur les sociétés. En deux ans, Bercy aura réduit de 18 milliards d’euros les impôts de production.

La priorité du gouvernement, c’est donc de créer un environnement favorable pour faire revenir les usines en France. Des entreprises qui font de nouveau le choix de la France, c’est vrai, il y en a de plus en plus. Bruno Le Maire évoque aussi des sites de semi-conducteurs qui se construisent en France ou Renault qui va construire des véhicules électriques en France.

À LIRE AUSSI >> L’industrie française sera toujours à la traîne en Europe

Bruno Le Maire ferme la porte à une taxe sur les super-profits. Il voit aussi d’un bon œil la création d’un fonds vert, que les grandes entreprises abonderaient, pour financer la transition écologique. La vision de Bruno Le Maire est en contradiction avec celle de la première ministre Elisabeth Borde qui n’est pas fermé à une taxe sur les super-profits.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS