Le gouvernement Macron tire à boulet rouge sur les chômeurs

Le gouvernement Macron tire à boulet rouge sur les chômeursLe gouvernement tire à boulet rouge sur les chômeurs. Une allocation chômage divisée par deux, voire carrément suspendue un ou deux mois, voilà ce qui attend les chômeurs qui ne montrent pas leur volonté de retrouver un travail, c’est-à-dire ceux qui refusent des formations ou qui déclinent plus de deux fois une offre raisonnable d’emploi.

Des mesures que Pierre-Edouard Magnan, du mouvement national des chômeurs et précaires, juge inacceptables : “Une fois de plus, on considère que les chômeurs sont responsables de leur chômage, que s’ils cherchaient activement un emploi, ils en trouveraient un facilement et que s’ils n’en trouvent pas, c’est qu’ils n’en cherchent pas.

ENTENDU SUR EUROPE 1

Si vous prenez les trois millions de chômeurs de la catégorie A et que vous avez en face, au mieux, 300.000 offres, le compte n’y est pas.

Tant qu’il n’y a pas d’offre pour tout le monde, il est absolument scandaleux, j’ai envie de dire dégueulasse, de suspendre ou de radier les chômeurs, ou de piquer leur revenu.

Le fond du problème est là, mais quand on ne sait pas se battre contre le chômage de manière efficace, on se bat contre les chômeurs, comme ça, on dit à l’opinion publique qu’on est actif et qu’on fait des choses.”

À lire également : Martine Aubry tire à boulet rouge sur Macron et Pénicaud

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS