Le gouvernement entend assouplir les règles d’isolement avec le variant Omicron

Le gouvernement entend assouplir les règles d'isolement avec le variant OmicronRevoir les règles d’isolement pour éviter la paralysie du pays. Jeudi 23 décembre, alors que la France avait recensé plus de 90 000 nouveaux cas, le ministre de la Santé a révélé que «les règles d’isolement évolueront probablement». Les 100 000 contaminations quotidiennes devraient être dépassées entre Noël et Nouvel An.

Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, avait alerté sur “une possible désorganisation sociétale de la société, à partir de début janvier. Le professeur craint, en effet, que la multiplication des cas de Covid-19 entraîne une multiplication des arrêts maladie, et donc de l’absentéisme au travail rapporte francetvinfo.fr

Enfin, pour les cas positifs à ce variant, dix jours d’isolement ont été requis par le gouvernement. « Sachant qu’en moyenne une personne contamine plus de 10 personnes, avec 100 000 cas par jour, c’est un million de cas contacts en quarantaine 7 à 17 jours.» Selon lui, si ces règles d’isolement étaient maintenues par le gouvernement début janvier, «le pays sera paralysé». De nombreux secteurs essentiels pourraient subir un coup d’arrêt si les règles d’isolement ne devaient pas évoluer à la rentrée.

SUR LE MÊME SUJET >> Selon l’OMS le variant Omicron semble se diffuser plus rapidement et rendre les vaccins moins efficaces

« Là, les cas contact et les cas positifs font que l’on perd de la main d’œuvre et il va devenir compliqué de fournir de l’activité», assure-t-il sur franceinfo. Parmi les secteurs les plus touchés, ceux en contact direct avec le public comme les hôpitaux, les supermarchés, les écoles, mais également les transports en commun où le personnel commence cruellement à manquer.

“En 7 jours, tout le pays sera en quarantaine. Qui a pu concevoir pareille disposition ? Isoler cinq jours les positifs est utile, isoler les cas contacts avec Omicron est un vœu pieux.” Antoine Flahault, épidémiologiste sur Twitter.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS