20 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

La France et la Chine condamnent fermement l’essai nucléaire nord-coréen

La France et la Chine condamnent fermement l'essai nucléaire nord-coréenLa France et la Chine condamnent fermement l’essai nucléaire nord-coréen. La Corée du Nord annonce avoir procédé à un sixième essai nucléaire ce dimanche. Après l’annonce par la Corée du Nord d’un sixième essai nucléaire réussi ce dimanche, les dirigeants internationaux ont condamné cette initiative.

“Nous confirmons au nom du gouvernement que la Corée du Nord a effectué un essai nucléaire”, a déclaré à des journalistes le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Kono.

Si la Corée du Nord “a réalisé un essai nucléaire, c’est absolument inacceptable”, a réagi le Premier ministre japonais Shinzo Abe, peu avant que le gouvernement japonais ne confirme qu’il s’agissait bien d’un essai nucléaire.


Des analystes étrangers ont émis ces derniers mois des doutes sur la capacité de la Corée du Nord à fabriquer une bombe H (bombe à hydrogène ou thermonucléaire) et à la miniaturiser suffisamment pour pouvoir l’installer sur un missile.

La bombe à hydrogène ou bombe H est beaucoup plus puissante que la bombe atomique ou bombe A. En revanche, dans son annonce de dimanche, l’agence officielle KCNA a indiqué que la Corée du Nord avait “amélioré encore davantage ses capacités techniques”, et cela sur la base des progrès “effectués lors du premier test de bombe H”.

Si la Corée du Nord était effectivement capable de monter une tête nucléaire sur un missile, cela accroîtrait considérablement les inquiétudes internationales face aux menaces de frappes qu’émet régulièrement Pyongyang.

Emmanuel Macron qui, dans un communiqué de l’Élysée, “condamne avec la plus grande vigueur le nouvel essai nucléaire (…) confirmant la volonté répétée de Pyongyang de porter atteinte à la paix et la sécurité internationales”. “Le président de la République appelle les membres du conseil de sécurité des Nations unies à réagir rapidement, poursuit le président.




N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS