François Hollande, Bernard Cazeneuve, François Molins et Christian Estrosi témoigneront au procès de l’attentat de Nice

François Hollande, Bernard Cazeneuve, François Molins et Christian Estrosi témoigneront au procès de l'attentat de Nice

Il était président de la république au moment des faits. En 2016, l’ancien chef de l’État François Hollande, mais également son ministre de l’Intérieur de l’époque, Bernard Cazeneuve témoigneront au procès de l’attentat de Nice. Le président de la cour d’assises spéciale de Paris, Laurent Raviot a annoncé ce mardi la venue à la barre de ces personnalités.

L’annonce a été faite ce mardi au 2ᵉ jour d’audience. La venue le 10 octobre pour François Hollande et son ministre de l’Intérieur de l’époque, Bernard Cazeneuve. Christian Estrosi et Philippe Pradal, alors respectivement premier adjoint à la mairie de Nice et maire de Nice, témoigneront le 20 octobre. Durant l’enquête, Christian Estrosi rejetait la responsabilité sur l’État.

«Même si on les redoutait, on n’était pas préparé à des attaques d’une telle ampleur», avait pour sa part témoigné François Molins, procureur de Paris à l’époque de l’attentat.

À LIRE AUSSI >> C’est l’horreur qui frappe l’école et la communauté enseignante après l’attentat contre un prof d’histoire

Aujourd’hui procureur général près la Cour de cassation, François Molins était procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris lors de la vague d’attentats de la capitale. Il est l’un des plus hauts magistrats de France.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS