19 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Au moins 600 manifestants d’ultradroite en plein cœur de la capitale

Au moins 600 manifestants d’ultradroite en plein cœur de la capitaleAu moins 600 manifestants d’ultradroite en plein cœur de la capitale. La manifestation annuelle organisée par le «Comité du 9 mai», en hommage à un ancien militant mort en 1994 à l’âge de 22 ans, proche du GUD, a pu se dérouler samedi 11 mai à Paris.

En premier, elle avait été interdite initialement par la préfecture de Paris, mais dans un second temps, le tribunal administratif a suspendu samedi l’interdiction, estimant qu’elle portait «une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté de manifester». Tout de noir vêtu, ces militants avancent dans le calme, en rangs par quatre, le visage dissimulé sous des foulards.

À CONSULTER >> Le nouveau délit de “provocation à l’abstention de soins médicaux” validé par le Conseil constitutionnel

« Rien que quand on se balade dans la ville, surtout ici à Paris, il y a des drapeaux LGBT partout, il y a des stickers et des affiches LFI, etc. Personne n’arrivera à nous faire taire».

Sur le parcourt de la manifestation, des personnes, à leur fenêtre ou à leur balcon, invectivent ces militants d’ultradroite. « Vous n’êtes que des fachos ! Que des putains de racistes ! » « Vous n’avez pas honte, bande de fachos. Vous salissez la France. »

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS