Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Les députés adoptent une première version remaniée de la loi immigration

Les députés adoptent une première version remaniée de la loi immigrationLes députés de la commission des lois ont voté dans la nuit du 1ᵉʳ au 2 décembre une version remaniée du projet de loi immigration, qui revient sur les mesures les plus dures du Sénat, mais avec laquelle le camp présidentiel espère encore décrocher des voix de droite.

Après une semaine d’examen, le texte a été adopté peu après deux heures du matin grâce aux voix du camp présidentiel et de députés Liot, et malgré l’opposition de la gauche et du RN. «Plusieurs mesures introduites par la droite sénatoriale ont été rejetées par les députés. » Les députés ont notamment adopté la levée de plusieurs verrous de «protections» contre l’expulsion d’étrangers en situation régulière, quand ils ont commis certains crimes et délits graves, ou contre les décisions d’obligation de quitter le territoire français.

La gauche parlementaire, unie sur ce texte, a longuement attaqué les gages donnés à la droite. Pour le chef des députés PS Boris Vallaud, le gouvernement fait preuve de «duplicité», en acceptant de revoir son dispositif de régularisation. Pour Elsa Faucillon, les compromis avec le Sénat «servent le mythe de l’appel d’air». Le RN a vigoureusement critiqué un texte trop faible à ses yeux.

À LIRE >> Gérald Darmanin soupçonné de « collecter des données» sur des élus

Les députés Les Républicains sont plus divisés. En commission, les cadres du groupe sont repartis à l’offensive en insistant sur le «détricotage» de la version sénatoriale, selon les mots du président du groupe LR Olivier Marleix. L’un des deux députés LR présents a voté pour et l’autre députée contre. «Le compte n’y est pas pour nous», a-t-elle réagi auprès de l’AFP, estimant que le texte s’était «beaucoup trop éloigné dans ses fondamentaux de la version du Sénat».

En commission, Gérald Darmanin n’a pas manqué de lister aux députés LR tous les ajouts du Sénat conservés dans le texte. Le texte sera examiné dans l’hémicycle à partir du 11 décembre.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS