Pollution au micro-plastique sur une partie de la côte atlantique

Pollution au micro-plastique sur une partie de la côte atlantiqueLes yeux rivés au sol, passoires et râteaux à la main, des dizaines de bénévoles ont traqué cette pollution tenace. Chaque bille mesure moins de cinq millimètres. « C’est tout petit, il faut les repérer une par une. On sait que l’on en retrouve une minorité par rapport à ce qui a été constatée les jours précédents », note Stéphane Nicolas de Surfrider Fondation.

Elles forment une traînée blanche sur la plage de Pornic (Loire-Atlantique). Des milliers de billes de micro-plastiques échouent depuis des semaines.

Ces billes sont des granulés industriels, matières premières pour fabriquer les objets en plastique. Depuis novembre, elles s’échouent entre le Finistère et la Vendée. L’État et certains maires ont décidé de porter plainte. « Ce que l’on veut, c’est que le transport maritime, si c’est la cause, est une méthode de traçage de ce qu’il transporte, que l’on sache ce qu’il y a dedans et que lorsqu’il y a un accident, qu’il soit immédiatement déclaré », réclame Jean-Michel Brard, maire de Pornic.

À VOIR AUSSI >> Pollution plastique : Des pénis de plus en plus petits

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS