Pollution plastique : Des pénis de plus en plus petits

Pollution plastique : Des pénis de plus en plus petitsD’après Shanna Swan, professeure en médecine environnementale et en santé publique au Mount Sinai Hospital de New York cela est causé par les phtalates, des perturbateurs endocriniens présents notamment dans le plastique, produit en masse ces dernières décennies.

La scientifique explique dans un livre que ces produits chimiques miment les oestrogènes, et altèrent le développement hormonal et génital des bébés lorsque ceux-ci sont exposés à des doses lors de leur jeunesse.

De plus en plus développeraient donc le syndrome de dysgénésie testiculaire, qui entraîne selon Santé Publique France «des malformation (…), un risque accru de cancer du testicule et une mauvaise qualité du sperme à l’âge adulte».

Pour parvenir à cette conclusion, Shanna Swan s’est notamment basée sur plusieurs recherches scientifiques traitant de la question publiées ces dernières années. Elle estime notamment qu’une majorité d’homme ne sera plus capable de produire du sperme viable d’ici à 2045.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information
Votre courriel :
Votre nom (optionnel) :
Inscription
Désinscription

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire