Consulter un infirmier, un kiné ou un orthophoniste c’est dorénavant possible directement

Consulter un infirmier, un kiné ou un orthophoniste, c'est dorénavant possible directementUne proposition de loi prévoyant de généraliser l’accès direct aux infirmiers en pratique avancée, aux masseurs kinésithérapeutes et aux orthophonistes a été adoptée à l’unanimité, en première lecture à l’Assemblée nationale ce jeudi, rapporte Capital.

Le texte prévoit donc l’accès direct et d’octroyer le pouvoir de primo prescription aux IPA, masseurs kinésithérapeutes et orthophonistes, mais à condition qu’ils exercent dans des structures de soins coordonnées. À l’instar des communautés professionnelles territoriales de santé, des maisons de santé pluri-professionnelles, des centres de santé ainsi que des établissements de santé et médico-sociaux et des équipes de soins primaires.

Si le texte a été adopté à l’unanimité en première lecture, les débats ont cependant été houleux à l’Assemblée nationale, notamment avec Les Républicains qui défendaient la profession des médecins, indiquent nos confrères.

À LIRE AUSSI >> Le ministre de la Santé se dit prêt à revaloriser la consultation des médecins libéraux

Il ne sera en conséquence pas possible de consulter directement ces professionnels de santé s’ils exercent de manière isolée.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS