Ehpad : il y a des “difficultés” dans le privé comme dans le public

Ehpad : il y a des Faut-il nationaliser les Ehpad privés ? C’est la proposition formulée par plusieurs candidats à la présidentielle après les révélations de maltraitances au sein du groupe Orpea.«Je ne crois pas que ce soit un problème de statut d’établissements», a réagi sur franceinfo, dimanche 30 janvier, Claude Évin, avocat, ancien ministre de la Santé et ancien directeur de l’ARS Île-de-France.

Selon, Claude Évin, “on trouve malheureusement des difficultés, des carences, dans la prise en charge quel que soit le statut juridique de l’établissement”.

«Quand il s’agit, par exemple, d’un hôpital public qui a aussi des contraintes sur ses activités de médecine-chirurgie, la mise aux normes des bâtiments qui hébergent des Ehpad n’est pas toujours au rendez-vous», a précisé l’ancien patron de l’ARS Île-de-France qui, en 2014, avait dénoncé les pratiques frauduleuses d’établissements privés pour capter de l’argent public.

À VOIR AUSSI >> Les deux tiers des Français ont une mauvaise image des Ehpad

Selon Claude Evin, “les établissements d’une manière générale remplissent la mission qui leur a été confiée”. Il appelle donc à “arrêter de stigmatiser cette catégorie d’établissements médico-sociaux”.

«Il y a des contrôles dans les établissements, aussi bien sur le plan financier que sur la prise en charge des personnes âgées», a-t-il insisté tout en s’interrogeant : «Est-ce qu’il y a suffisamment de contrôles ?».

Menu Title
Follow by Email
RSS