Terminé le masque artisanal, seuls trois types de masques seront autorisé dans l’espace public

Comme nous vous en informions le 19 janvier, le gouvernement demande aux Français de ne plus utiliser certains masques en tissus dont ceux faits maison, jugés insuffisamment filtrants face à l’apparition de nouveaux variants plus contagieux du coronavirus, a indiqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, jeudi sur TF1. Un décret sera promulgué ce vendredi.

« Le HCSP (Haut conseil de la santé publique) recommande aux Français, et c’est la recommandation que je leur fais également, de ne plus utiliser le masque artisanal qu’on a fabriqué chez soi », a déclaré Olivier Véran, qui demande d’éviter également les masques industriels en tissu les moins filtrants (dits « de catégorie 2 »).

Désormais, seuls trois types de masques devront donc en principe être portés dans l’espace public, même s’il sera difficile de s’assurer en pratique du respect de cette consigne : les masques chirurgicaux (issus du monde médical, avec une face bleue et une face blanche), les FFP2 (les plus protecteurs) et les masques en tissu industriels dits « de catégorie 1 ».

A LIRE ÉGALEMENT >>
Selon UFC-Que Choisir, Il est possible de laver et réutiliser les masques chirurgicaux 10 fois

« On demande que ce soit la norme à partir de maintenant », a-t-on indiqué au cabinet du Premier ministre, en ajoutant qu’il s’agissait de « passer très clairement ce message aux Français ».

Par ailleurs, le gouvernement va également modifier la distance de sécurité nécessaire en-deçà de laquelle on est considéré comme un cas-contact quand on ne porte pas de masque. Alors que cette distance était jusqu’ici d’un mètre, elle passe à deux mètres. A noter que cette distance de 2 mètres était déjà en vigueur depuis le début de la pandémie dans certains pays Européens.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire