Contre l’avis du gouvernement, le Sénat vote pour le report de l’âge légal à la retraite à 64 ans

Contre l’avis du gouvernement, le Sénat vote pour le report de l’âge légal à la retraite à 64 ans

Le palais du Luxembourg a choisi samedi de mettre sous pression le gouvernement. Le Sénat, dominé par la droite, a voté une réforme des retraites prévoyant de relever l’âge légal à 64 ans. Le gouvernement privilégie toutefois la concertation en cours, en vue de sa propre réforme début 2023.

Le rapporteur de la branche vieillesse René-Paul Savary a présenté un amendement au projet de budget 2023 de la Sécu prévoyant un mécanisme de réforme, validé par 195 voix pour, 130 contre et 19 abstentions.

En cas d’échec, il prévoit une accélération de la réforme Touraine allongeant la durée de cotisation, et le report de 62 à 64 ans de l’âge légal de départ à la retraite à compter de la génération 1967.

Le groupe RDPI à majorité Renaissance est venu en appui du ministre, en soulignant que « même la CGT revient à la table des discussions, les choses avancent » avec le gouvernement, qui a ouvert la concertation début octobre avec syndicats et patronat.

À VOIR ÉGALEMENT >> La droite sénatoriale rejette l’inscription de l’IVG dans la constitution

Quelques centristes se sont cependant abstenus, comme Jean-Marie Vanlerenberghe qui considère que l’amendement va « un peu loin » et qu’ « il faut que cette réforme soit acceptée socialement et politiquement ». La gauche s’est, elle, prononcée contre, en jugeant qu’ « il n’y a pas de danger sur l’avenir du système » selon communistes et écologistes, et que la réforme proposée serait « d’une injustice incroyable » pour ceux proches de la retraite, d’après les socialistes.

Le gouvernement ne retiendra in fine certainement pas cet amendement, avec l’article 49.3 de la Constitution devant l’Assemblée nationale.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS