«Hold-up» : l’Institut Pasteur va porter plainte contre son réalisateur

L’heure est à la contre-offensive, douze jours après la mise en ligne du documentaire polémique Hold-up, qui promettait de rétablir la vérité sur la crise du coronavirus, mais qui se révèle truffé de fausses informations et se conclut sur une théorie évoquant l’existence d’un complot visant à organiser une gouvernance mondiale.

« À cet effet, l’extrait vidéo que l’on voit à partir de 1h49 dans le documentaire Hold-Up et qui cite l’Institut Pasteur a été versé à un dossier plus large remis à la justice », fait savoir le laboratoire à LCI, confirmant une information de nos confrères de Checknews.

Le professeur Jean-Bernard Fourtillan, phamacologue, se veut catégorique : le virus « a été fabriqué par l’Institut Pasteur ». À savoir le dépôt d’un brevet en 2004 portant sur une « nouvelle souche de coronavirus associé au SRAS et ses applications ». Le problème étant que ce brevet, qui rappelons-le ne vise pas à protéger un virus en lui-même mais sa séquence génétique, porte sur une souche du SRAS différent du nouveau coronavirus qui s’est propagé sur l’ensemble de la planète.

Le 4 novembre dernier, la justice a d’ailleurs condamné en diffamation un homme qui avait publié une vidéo virale dans laquelle il portait ces accusations contre l’Institut Pasteur.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire