Le “roi” des chasseurs veut que les promeneurs reste chez eux

Le Lors de l’émission “Politiques, à table !” sur LCP, la journaliste demande à Willy Schraen ce qu’il a à répondre à ceux qui veulent se promener tranquillement dans les bois le dimanche.

Réponse : “Ils n’ont qu’à le faire chez eux, ils n’auront aucun problème.” Alors je ne veux pas être pénible, mais on a déjà testé le truc : ça s’appelle un confinement, ce n’était pas ouf. Mais, on peut retenter la balade à l’intérieur, en faisant attention évidemment au coin de la table basse au 4ᵉ km, ça, c’est pour le petit doigt de pied.

Willy Schraen poursuit : “85 % du territoire national est privé en France. La nature n’est pas à tout le monde.” C’est vrai que le patron des chasseurs n’est pas forcément connu pour son sens de la nuance. Par exemple, au moment de parler du bien-être animal ou de la chasse en enclos, vous l’entendrez dans cette chronique. C’est dommage parce que en février dernier, il avait un objectif : “Il faut qu’on accélère sur plus de communication avec les usagers de la nature.” Avec sa dernière déclaration, ce n’est pas gagné…

À LIRE AUSSI >> Accident de chasse : une randonneuse de 25 ans tuée par balle dans le Cantal

Lors de son premier quinquennat, Emmanuel Macron a divisé par deux le prix du permis de chasse.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS