Votre actualité au quotidien

Cyclisme : « Moins le scénario de course sera écrit à l’avance, plus des gens regarderont »

19/03/2019 – Le président de l’UCI, David Lappartient, s’agace des réticences au changement d’une partie des équipes cyclistes…
Continuer la lecture

Fair-play financier : le TAS donne raison au PSG, la deuxième enquête est annulée !

19/03/2019 – Très bonne nouvelle pour le Paris Saint-Germain ! Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a donné raison au club de la capitale dans le conflit qui l’opposait à l’UEFA
Continuer la lecture

Menace sur les camps de scouts et sur les colos

Menace sur les camps de scouts et sur les colosMenace sur les camps de scouts et sur les colos. Au 1er juillet, les organismes d’éducation populaire et les mouvements de jeunesse deviendront des « prestataires de voyage » soumis aux obligations du code du tourisme. Alors que jusque-là, ceux-ci bénéficiaient d’une dérogation, ils devront, au 1er juillet, être immatriculés au registre au commerce.

Ainsi Louis Létoré, directeur de l’association La Maison de Courcelle, un établissement qui accueille des groupes d’enfants pour des séjours à vocation pédagogique de qualité, explique qu’il lui faut rassembler « 65 000 € que je n’ai pas ».

Même son de cloche chez Vitacolo, un organisme à but non-lucratif qui existe depuis dix ans et fait partir 1 000 enfants chaque année. « Nous devrons nous acquitter de 80 000 € mais je n’ai que 20 000 € sur le compte en banque », explique Arnaud de Bechevel, le directeur général.

le gouvernement a précisé que deux solutions existent néanmoins. Soit se « tourner vers les banques », afin de contracter un emprunt, soit s’affilier aux deux garants associatifs spécifiques au secteur du tourisme, l’Union nationale des associations de tourisme et de plein air (Unat) et l’association professionnelle de solidarité du tourisme (APST). »

« Rompre la digue qui sépare le monde lucratif du non lucratif revient à considérer que nous sommes des vendeurs de biens et services et à remettre en cause le statut et le rôle social que nous jouons », renchérit Saâd Zian, délégué général des Éclaireuses et éclaireurs de France, porte-voix du scoutisme dans ce dossier.

Aucune de ces solutions ne convainc pourtant les intéressés. « Si j’emprunte à la banque, explique Louis Létoré, il va falloir répercuter les intérêts de l’emprunt sur les frais facturés aux familles, ce qui ne va pas dans le sens de la justice sociale que nous défendons. Quant à nous affilier à l’Unat ou à l’APST, cela serait contraire à nos valeurs. Nous ne faisons pas le même métier. Eux vendent des loisirs dans une logique de consommation. Nous, nous sommes avant tout éducateurs. »

A lire également : Grève historique des lycées Français de l’etranger




Heure à Paris :


Hallucinant – Voici le compteur de la surpopulation mondial :

EDITO


Consulter les archives édito

Tabac, permis, salaires… Tout ce qui change ce 1er mars

01/03/2019 – C’est devenu un rituel, le prix du tabac augmente encore ce vendredi 1er mars. Objectif affiché par le gouvernement, empêcher les jeunes de commencer à fumer et inciter les fumeurs à arrêter.
Continuer la lecture

52% des Français estiment que les « gilets jaunes » doivent cesser leur mouvement

18/02/2019 – Une majorité de Français (52%, +15) estime que les « gilets jaunes » « doivent maintenant cesser leur mouvement et leurs actions (manifestations, blocages etc.) », selon un sondage Ifop pour le JDD publié dimanche.
Continuer la lecture


Privatisation d’Aéroports de Paris : le gouvernement obtient l’accord des députés

15/03/2019 -Quarante-deux voix pour, 17 contre. Après environ neuf heures de débats, les députés ont adopté, jeudi 13 mars dans la soirée, l’article 49 du projet de loi Pacte qui prévoit de supprimer l’obligation pour l’Etat de détenir la majorité du capital d’ADP.
Continuer la lecture