Votre actualité au quotidien

XV de France – Quel jeu pour être champion du monde en 2019 ?


23/10/2018 – XV DE FRANCE – Il y a trois ans en Angleterre, les Bleus avaient fait le choix d’un rugby « tout physique ». A contre-temps des autres nations, ils avaient payé cher cette option.
Continuer la lecture

Cj Cup 2018 : Koepka numéro un mondial

Golf

23/10/2018 – Brooks Koepka remporte la CJ Cup 2018. Avec un score de -21, l’Américain devance Gary Woodland de 4 coups et devient numéro un mondial.
Continuer la lecture

Les praticiens hospitaliers s’alarment du plan Santé

Les praticiens hospitaliers s'alarment du plan SantéLes praticiens hospitaliers s’alarment du plan Santé . Le plan Santé, dévoilé mi-septembre par Emmanuel Macron dont l’un des objectifs était de redonner un peu d’espoir au monde hospitalier laisse manifestement sur le secteur sur sa faim.

Cela adresse un triste message, alors même que la France n’est pas, contrairement à ce qu’a dit le président de la République, à la 3e place des pays de l’OCDE en dépenses de santé mais à la 14e place (avec 4600 dollars par habitant et par an), après le Canada, la Belgique, l’Autriche, les Pays-Bas, le Danemark… après l’Allemagne et la Suède (5500 dollars), la Suisse (8000) et les USA (10 000)…

La rigueur cumulée année après année se termine en austérité et en dégradation du service rendu aux malades. Aucune augmentation du salaire des infirmières et des aides-soignantes n’est à ce jour programmée, alors même que leur niveau de rémunération (rapporté au salaire moyen du pays) se situe au 26e rang des 29 pays de l’OCDE.

La tarification à l’activité (T2A) dont la remise en cause était annoncée, reste le mode de financement largement dominant, son remplacement par un paiement au forfait pour le diabète et l’insuffisance rénale chronique demandant à être précisé dans l’espoir que la course au forfait ne remplace pas la course au tarif.

Dans ces conditions, le financement de l’hôpital public, représentant non pas 50% mais 35% des dépenses, risque fort de continuer à être la variable d’ajustement des dépenses du système de santé (l’augmentation du budget hospitalier prévue pour 2019 ne devrait d’ailleurs être que de 2.35% et non de 2.5% !)

Finalement le plan ne précise pas les indicateurs sur lequel il devra être jugé : nombre de passage annuel aux urgences, délai pour trouver un lit disponible dans un service correspondant aux besoins des patients admis à l’hôpital en urgence, diminution.

Ou encore des actes et des prescriptions injustifiés, taux d’absence du personnel soignant et taux de non-remplacement des personnels, amélioration de la qualité de vie au travail des soignants et satisfaction des patients.»

A lire également : Deux ours femmelles vont-être réintroduites dans les Pyrénées Atlantiques




Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

 
EDITO

Consulter les archives édito


Opel soupçonné à son tour de fraude au moteur diesel

17/10/2018 – Le constructeur allemand, détenu par PSA, est visé par une enquête. Il est suspecté d’avoir installé des logiciels illégaux sur les moteurs diesel de trois de ses modèles.
Continuer la lecture

« Déshonneur », « infamie », « paresse » : François Ruffin s’emporte après le rejet d’une proposition de loi sur les enfants handicapés

12/10/2018 – Il s’agissait d’une proposition de loi LR et pourtant, le député La France insoumise François Ruffin a dénoncé son rejet avec conviction jeudi soir à l’Assemblée nationale.
Continuer la lecture


Sondage: Mitterrand, meilleur président de la République de ces 40 dernières années

05/10/2018 – Un sondage Odoxa-Dentsu consulting révèle ce mercredi que, selon les Français, François Mitterrand a été le meilleur chef de l’Etat de ces quarante dernières années.
Continuer la lecture