Depuis le 11 juin il est maintenant légale de vendre des semences paysannes

Semence ancienneDepuis le 11 juin, les semences paysannes peuvent être vendues à des jardiniers amateurs, alors que la pratique était jusqu’ici interdite. Une autorisation dont se réjouit Ananda Guillet, président de l’association Kokopelli.

Jusqu’à la loi relative à la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires, parue le 11 juin, seules les semences d’une variété inscrite au Catalogue officiel des espèces et variétés de plantes cultivées pouvaient être commercialisées.

Depuis le 11 juin il y a la vente des variétés de graines libres et reproductibles. La nature ne peut pas se breveter, nous voulons que ces variétés puissent être librement distribuées et commercialisées. Cela se ressent au goût, c’est indéniable.

Le paysage de semences libres et reproductibles sera désormais plus diversifié et ne se limitera plus aux acteurs comme Kokopelli. Encore beaucoup d’acteur se battent sur le terrain, légalement ou illégalement.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer