21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Les États-Unis autorisent la commercialisation de la viande en laboratoire

Les États-Unis autorisent la commercialisation de la viande en laboratoireLes États-Unis deviennent le second pays, après Singapour, à ouvrir la voie à la viande artificielle dans les assiettes. Pour la première fois, mercredi 21 juin, les États-Unis ont autorisé la vente de viande de poulet cultivée en laboratoire par deux entreprises.

La fabrication de viande artificielle de poulet consiste à mettre en culture des cellules extraites d’un animal ou d’œufs de poule fertilisés dans des bioréacteurs et de les nourrir avec des nutriments similaires à ceux ingurgités par les animaux réels : protéines, graisses, sucre, minéraux et vitamines.

Des interrogations persistent toutefois sur le réel impact environnemental de cette alternative, notamment sur sa consommation énergétique ou encore la sécurité sanitaire.

À LIRE ÉGALEMENT >> Rabatteurs et fournisseurs entendus au procès de l’escroquerie à la viande de cheval

Une récente étude de l’Université de Californie à Davis, qui n’a pas encore été examinée par d’autres scientifiques, a ainsi montré que toutes les phases de production de la viande de laboratoire nécessitaient beaucoup d’énergie et émettaient une grande quantité de gaz à effet de serre.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS