Un décret permet de vendre son animal de compagnie à un laboratoire

Aniamux de compagnieAlors que paraissait en début de semaine un rapport du gouvernement visant à protéger davantage les animaux de compagnie, la Fondation 30 Millions d’amis révèle qu’un décret passé inaperçu les met particulièrement en danger, rapporte l’Express.

Un terrible recul en matière de protection animale

Désormais, « certaines dispositions relatives à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques » ayant été modifiées, « élevages de chiens de chasse, particuliers, n’importe qui peut vendre son animal à un laboratoire » a expliqué, révoltée, Christiane Laupie, secrétaire générale et fondatrice du Comité scientifique Pro Anima, partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis, à Midi Libre.

Enfin, selon la fondation, ce décret est contraire à la directive européenne relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques, censée encadrer la provenance de ces animaux destinés à l’expérimentation

Un terrible recul en matière de protection animale. 86 % des Français réclament l’interdiction totale de l’expérimentation animale, selon un baromètre de la Fondation 30 Millions d’Amis avec l’Ifop, réalisé en 2020.




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire

Sortir
Masquer