18 mai 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Les petits clients pénalisé par la hausse des tarifs bancaires

CLCVL’association de consommateurs CLCV plaide pour le plafonnement des frais de saisie sur compte bancaire. Elle espère que l’entrée d’Orange sur le marché bancaire renforce la concurrence sur les prix.

En attendant l’entrée en vigueur de la loi Macron sur la mobilité ­bancaire et ses effets potentiels sur les prix, les banques continuent de faire progresser leurs tarifs.


C’est la conclusion du 17e baromètre de l’association de consommateurs CLCV qui passe au crible les brochures de 136 établissements bancaires en France.

«Le petit consommateur qui utilise peu de services bancaires est celui qui est le plus pénalisé par les augmentations de tarifs : en 2017, le coût moyen des services bancaires pour ce type de client subit la plus forte augmentation, soit + 1,75 % par rapport à 2016 et + 11 % par rapport à 2013», indique l’association.

Certes, le coût des dépassements de découvert a été plafonné à 4 euros pour les clients fragiles, mais l’envoi d’une lettre d’information pour compte débiteur est facturé parfois entre 20 et 24 euros.

En 2017, l’arrivée d’Orange sur le marché bancaire et l’entrée en vigueur de la loi Macron pourraient toutefois changer la donne.




   

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS