Les États européen veulent généraliser la troisième dose de vaccin

Les États européen veulent généraliser la troisième dose de vaccinLes chefs d’États européens se sont entendus sur la nécessité de l’élargissement de la vaccination, des différences d’approche sont à noter concernant les restrictions aux frontières.

Les Vingt-Sept insistent sur la nécessité de vacciner et de généraliser la troisième dose, alors qu’un sommet des chefs d’États de l’Union européenne s’est achevé tard dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 décembre. “C’est crucial et c’est urgent”, écrivent les dirigeants européens dans leur conclusion, alors que le variant Omicron pourrait devenir dominant en Europe d’ici aux prochaines semaines.

Les Vingt-Sept se sont mis d’accord sur la nécessité d’avoir la même durée de validité du certificat Covid-19 dans tous les pays. À première vue, ce sera neuf mois. Par ailleurs, ils restent divisés sur les restrictions à prendre aux frontières. Ce sont des compétences nationales.

À LIRE AUSSI >> Les Français, pires élèves d’Europe pour le lavage des mains ?

L’Espagne, l’Italie, la Grèce et l’Irlande ont décidé de réintroduire des tests PCR, y compris pour les personnes vaccinées. La France ne le fera pas pour les voyageurs qui sont à l’intérieur de l’Union européenne. C’est une différence d’approche qui met à mal la coordination européenne face à la pandémie.

La France fait cavalier seule sur le sujet des test PCR aux frontières.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS