21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Joe Biden hausse fortement le ton contre Israël

Joe Biden hausse fortement le ton contre IsraëlLe président américain a averti mercredi qu’il « ne livrerait pas » certaines armes à Israël, en particulier des « obus d’artillerie », en cas d’offensive majeure contre Rafah. « S’ils entrent à Rafah, je ne leur livrerai pas les armes qui ont toujours été utilisées contre des villes », a prévenu le démocrate de 81 ans dans un entretien avec la chaîne CNN.

Il a toutefois assuré que les États-Unis continueraient à « assurer qu’Israël est protégé par le Dôme de fer », son bouclier de défense antiaérienne. Concernant l’opération militaire qu’Israël a d’ores et déjà lancée à Rafah, localité du sud de la bande de Gaza où plus d’un million de Palestiniens se sont réfugiés, le locataire de la Maison-Blanche a expliqué qu’elle ne touchait pas des « centres de population », laissant donc entendre qu’il ne s’agit pas là d’une offensive majeure exigeant une réaction de sa part.

À LIRE ÉGALEMENT >> Le recours aux intérimaires a bondi de 26% dans les hôpitaux

« Nous ne prenons pas nos distances avec la sécurité d’Israël, nous prenons nos distances avec la capacité d’Israël de faire la guerre dans ces zones ». Joe Biden a endossé le rôle de premier soutien à Israël à la suite de l’attaque sans précédent du Hamas le 7 octobre. Cependant, sa relation avec Benyamin Netanyahou a connu plusieurs épisodes de forte tension, et pourrait atteindre un point de rupture autour de la question de Rafah.

Selon un haut responsable américain sous couvert d’anonymat, une cargaison composée « de 1 800 bombes de 2 000 livres (907 kg) et de 1 700 bombes de 500 livres (226 kg) » a d’ailleurs été suspendue la semaine dernière.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS