2 mars 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, veut relancer les travaux d’intérêt général

Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, veut relancer les travaux d'intérêt généralEric Dupond-Moretti va se saisir de la question des peines de travail d’intérêt général (TIG). » Le gouvernement espérait 30 000 TIG début 2022. Au bout de la boucle, le manque de postes de TIG (travail d’intérêt général) crée une peur du côté des magistrats, qui ne veulent pas prendre le risque d’une peine non exécutée.

L’exercice de TIG en cours semble parti sur les bases d’un record d’après les données de l’agence du TIG.

« Il faut se mettre à la place du magistrat : depuis 2019, il est facile de prononcer de l’emprisonnement en prévoyant son aménagement, ce qui fait une concurrence au TIG, tempère toutefois Virginie Peltier, directrice de l’Institut d’études judiciaires à Bordeaux. Mettre en place un TIG est assez lourd, il faut que le prisonnier ait les compétences et s’assurer de son suivi. »

À CONSULTER ÉGALEMENT >> Les biens confisqués par la justice pourront-être mis à la disposition d’associations

Et pour un TIG effectif, il faut que le délai d’exécution de la mesure ne soit pas trop long. Le ministre de la Justice a annoncé lundi que la plateforme, qui montra en puissance jusqu’en 2022, permettra de ramener le délai d’exécution entre la condamnation et le prononcé de la peine « de quinze à seize mois en moyenne à six mois. » C’est ce que l’on appelle une justice expéditive !

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS