La Marine nationale dévoile le successeur du porte-avion Charles de Gaulle

La Marine nationale dévoile le successeur du porte-avion Charles de GaulleLe porte-avions devrait remplacer le Charles de Gaulle en 2038. La Marine nationale a dévoilé les premières images de ce porte-avions nouvelle génération. En 2038, le Charles de Gaulle prendra sa retraite après 37 ans de bons et loyaux services. Son successeur est en préparation et la Marine nationale n’a pas résisté à l’envie de partager les premières images du futur vaisseau amiral.

Framatome a participé au porte-avions Charles de Gaulle et a contribué aux programmes de sous-marins nucléaires Barracuda et SNLE 3G. Le lancement du chantier est prévu pour la fin 2025.

Après quoi viendront les premiers essais en mer en 2036 et la mise en service en 2038 en même temps que le retrait du Charles de Gaulle. Le PANG sera équipé de deux chaufferies nucléaires bien plus puissantes que celles du Charles de Gaulle. Au lieu de deux réacteurs de 150 Mw chacune, le futur porte-avion affichera une puissance totale de 450 Mw.

Ce futur porte-avions sera encore plus imposant que l’actuel. Il fera 300 mètres de long, soit 39 de plus que le Charles de Gaulle, 40 mètres de large à la flottaison et jusqu’à 80 mètres au niveau du pont d’envol pour un poids de déplacement de 75 000 tonnes (contre 42 000). Il accueillera bien sur des Rafale, mais aussi le Scaf comme le signale la vidéo de l’État-major de la Marine Nationale. Les catapultes seront longues de 90 mètres et seront électromagnétiques et non plus à vapeur.

A CONSULTER AUSSI >> La France lance un nouveau porte-avions

Le coût de développement et de construction du PANG n’a pas encore été dévoilé avec précision. La logique voudrait qu’un porte-avion ne soit pas seul mais soit construit par paire. Car une maintenant sur un porte-avion dure environ 6 mois. Avec un seul porte-avion, la france se retouverait démuni.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS